Quel type de jeu de société est fait pour vous ? Faisons le point

Les jeux de société pour adultes sont vraiment nombreux. C’est vrai que, de prime abord, quand on évoque le sujet des jeux de société, on pense tout de suite aux jeux auxquels on jouait quand on était enfant comme le célèbre monopoly ou la bonne paye qui sont des jeux vraiment très connus, ou encore à ceux de nos aïeux (qui n’a jamais entendu parler du scrabble…).

ninja-heureuxPour autant il en existe une grande diversité que l’on ne retrouve pas forcément en grande surface et heureusement que des magasins spécialisés existent d’ailleurs ceci dit au passage.

Bref, revenons à nos moutons, vous êtes tombé sur un site où l’on parle jeux de société parce qu’on est vraiment mordus, que c’est un super moyen pour passer des soirées fun et de lutter contre l’ennui sans allumer sa télévision qui plus est.

Vous êtes déjà bien aguerris et vous cherchez juste des titres de jeux qui valent le coup ? Dans ce cas n’hésitez pas à surfer dans les rubriques, on vous a mis une catégorie meilleurs jeux de société qui plus est !

Vous nous rejoignez peut être tout juste dans ce vaste monde (qui on l’espère se développera dans le futur), et vous vous demandez par où commencer ?

Dans ce cas sachez déjà qu’il existe différents types de jeux, qu’on évoquera dans cet article. Ils ne sont pas tous susceptibles de vous plaire et cela peut être important de savoir ce que vous préférez et ce que vous n’aimez absolument pas (bien que certains jeux pourraient quand même vous réconcilier avec un genre que vous n’aimez pas, tellement ils sont bien faits).

 

Les jeux de société pour adultes de type coopératif

type-de-jeu-coopOn commence par là parce que ça sort un peu de l’ordinaire. La tradition c’est plutôt du chacun pour soi : on fait le maximum de points possibles pour gagner, quitte à en éliminer quelques-uns au cours de la partie.

Or, ça ne plaît pas à tout le monde, ou on peut aussi simplement en avoir marre de perdre ! Ca ne veut pas dire qu’avec les jeux de coop vous vous en sortirez mieux <img class=. Mais en tout cas vous ne serez pas seul à perdre et avec plus de cerveaux en fonctionnement on a plus de chances de notre côté.

Vous le savez peut être déjà ou vous l’aurez compris, un jeu de société de coopération vise à jouer tous ensemble mais contre le jeu. Les joueurs s’entraident, papotent librement (sauf dans certains jeux où à priori vous ne pouvez faire que des signes ou dire des choses limitées mais c’est plutôt rare).

idee-logique

C’est donc toute une mécanique qui se met en place pour déjouer le jeu. Il faut aimer se torturer l’esprit pour trouver des solutions, anticiper et prévoir ce qui peut se passer, papoter et débattre. Généralement on partage nos frustrations et désespoirs mais aussi nos cris de victoire, c’est tout un travail d’équipe.

Si les jeux de coop pour adulte vous intéressent, on vous conseille le célèbre zombicide, pandemic, ghost stories, etc… vous en trouverez une bonne quantité de décrits avec avis et retours sur notre site, en plus d’un top des jeux de coop dans la catégorie concernée.

Intrigués ? et si vous alliez libérer le monde de maladies mortelles, d’une infestation de zombie ou de fantômes… 

NB : il existe aussi des semi-coopératifs où un ou plusieurs traîtres peuvent être dans le groupe, ou alors où il faut d'abord gagner ensemble pour ensuite se concentrer sur son propre objectif et remporter la partie en solo.

Un type de jeu de société bien répandu : place à la gestion de ressources

La gestion de ressources est un autre gros type de jeu, où l’on retrouve des ressources diverses telles que la monnaie, des céréales, des matériaux (or, argent, fer, etc…), qui constituent la base du jeu. Le but c’est toujours de développer son empire, ou de s’enrichir à l’aide de ces ressources.

lingots-d-orCes dernières ont souvent une valeur plus ou moins forte et suivant la façon dont vous avez mené votre jeu, vous aurez plus ou moins de points de victoire. Ces jeux reposent donc sur la manière dont vous gérez vos différents achats ou actions pour faire grossir votre richesse.

Cela n’empêche pas pour autant les thématiques de varier, il y a des jeux de gestion de ressources dont l’univers est la piraterie par exemple comme Ilôs, ou encore la vigne comme dans viticulture (pour les amateurs de vin <img draggable=), etc…

 

Les placements de tuiles

Il y a aussi le concept du placement de tuiles. Ce type de jeu est ainsi constitué de différents morceaux, que vous allez prendre au cours de la partie (aléatoirement ou non suivant les jeux) et que vous allez chercher à assembler.

dominos-chiffresLe but ici va être de faire un maximum de points en dessinant les contours d’un paysage, d’une cité, etc… C’est en fait comme un puzzle mais sans bouts à encastrer, sur le principe du domino mais les chiffres sont remplacés par des illustrations.

Bien entendu, certaines pièces ne peuvent pas se marier ensemble. Par exemple il faut mettre une prairie à côté d’une autre, un bout de château avec une autre tuile qui comporte un autre bout de château, etc… 

C’est donc un principe d’assemblage, qui suit aussi une logique de points. On aura tel ou tel point en réalisant cette structure plutôt qu’une autre (exemple un château entier vaudra plus de points qu’une prairie). 

D’ordinaire c’est un type de jeu qui convient bien à ceux qui aiment les calculs et qui ont aussi l’esprit créatif. Ce qui n’empêche pas le hasard de faire son entrée suivant ce que les autres joueurs vous laissent comme choix ou suivant les tirages aléatoires que vous ferez en fonction du jeu. 

Ici on peut citer des jeux comme carcassonne, alhambra, kingdomino ou encore queendomino.

 

Jeux de plateau ou jeux de deck building ?

Ensuite, il faut souligner qu’on peut opposer les jeux de plateaux pure et dur aux jeux de deck building. Souvent on a un penchant pour l’un ou l’autre.

Mais parfois il faut avouer que la limite est floue. Certains jeux combinent les deux, ce qui donne d’ailleurs un petit plus, comme dans clank ! par exemple ou dans vickings gone wild (le plateau permet aussi parfois d’organiser ses cartes et de donner une touche de design en plus). 

Les jeux de plateau

plateau-de-jeu-lords-of-xiditLe principe du jeu de plateau, c’est que le jeu se joue principalement grâce au plateau de jeu. D’ailleurs ça peut être des tuiles qu’on va mettre en place pour former ce plateau ou simplement un plateau en un seul morceau plus ou moins large. En général on y place des figurines ou des pions de couleur.

Il peut y avoir des cartes mais on ne les garde pas en main d’ordinaire. Elles peuvent représenter un équipement, un ennemi à vaincre, une facture, etc… ça varie vraiment en fonction du jeu en question. 

cluedo est un jeu de plateau, au même titre que zombicide (qui est aussi un jeu avec figurines) ou encore relic…il y en a une bonne quantité.

Le deck building

Les jeux de deck building eux consistent à jouer principalement avec des cartes qu’on a en main. En général il n’y a pas de plateau, ou on en utilise uniquement pour placer les cartes à piocher mais on ne se déplace pas dessus.

Building parce qu’on construit au fur et à mesure son paquet de cartes en en prenant de nouvelles, généralement moyennant dépense. Autrement dit, on joue des cartes pour en avoir d’autres plus chères ou de valeur différente. On ne joue pas à chaque fois avec l’intégralité des cartes mais avec celles qu’on a dans la main.

achat-cartesOn a donc une pioche où figure toutes nos cartes, dont le nombre grossi au cours de la partie, et les cartes qu’on a pioché lorsque c’est à notre tour de jouer (qu’on a en main). Celles-ci son limitées en nombre, autour de 5 ou 6 cartes suivant le jeu.

La particularité de ce type de jeu est bien souvent de pouvoir faire des combos, on enchaîne les tours de passe-passe et on se retrouve finalement avec un bon nombre de cartes à jouer (supérieur à la limite de base).

La référence dans ce type de jeu c’est sans contexte Dominion, qui ne se joue vraiment qu’avec des cartes. Si la mécanique vous intéresse, vous pouvez lire l’article dédié à ce jeu.

A noter qu’il y a aussi des jeux de cartes sans « vrai deck building » qui sont très bien ficelés et raviront les amateurs. C’est le cas dans smash up par exemple, qui est aussi excellent, dont la mécanique est un peu différente puisque ici vos decks de base sont déjà construits. Ce qui n’empêche pas pour autant de faire des combos et de mettre des bâtons dans les roues aux autres joueurs.

 

Le jeu de société avec pour thématique le combat

Et oui, comme pour les jeux vidéos, on retrouve aussi des jeux de société de type combat. Là, typiquement, le but va être d’attaquer et de survivre aux assauts des autres joueurs pour remporter la victoire. Ces jeux font bien souvent appel à des cartes qui procurent certains pouvoirs et avantages mais aussi à des dés qui permettent de marquer un score. 

type-de-combat

Les univers de ces jeux peuvent toujours être bien différents pour autant. Ils peuvent simuler un affrontement de mages comme dans ashes par exemple, de gladiateurs comme dans arena for the gods ou encore de monstres comme dans king of tokyo, etc… 

Les auteurs et illustrateurs ne manquent pas d’inventivité pour nous immerger dans un monde particulier et imaginaire. Bien que la thématique du combat soit simple en soi, la mécanique du jeu peut être plus corsée, ce qui ajoute un peu de challenge.

 

Les jeux de société de type conquête

Qui ne connaît pas le célèbre jeu risk ? C’est typiquement un jeu de société que l’on pourraît lister parmi la catégorie conquête. Il peut y avoir des missions précises ou non à atteindre, comme c’est justement le cas dans risk où chacun reçoit un objectif à honorer.

Dans tous les cas, dans ce type de jeu on a pour but de conquérir un territoire, qu’il s’agisse de :

  • check
    s’étendre le plus possible,
  • check
    réaliser une mission donnée,
  • check
    se positionner là où il y a le plus de points à faire.

chevalier-en-armure-conqueteDes objectifs secondaires peuvent aussi faire leur apparition afin d’aider à marquer plus de points, comme c’est un peu le cas dans le jeu fief, où on peut se marier pour arriver plus facilement à avoir les points requis ou encore devenir roi ou pape pour étendre son influence.

Les choix de mouvement et d’actions sont souvent stratégiques. On réfléchi en fonction de ce qu’est susceptible de faire le ou les adversaires autour de la table, toujours dans le but d’étendre son territoire.

Bien souvent, il y a aussi des combats entre unités dans ce type de jeu, puisque la thématique se rapporte à la guerre. Mais ce n’est pas toujours le cas, comme dans kingdom builder par exemple, où c’est plutôt « le premier arrivé, premier servi ».

 

Et la stratégie dans tout ça ?

jeu-de-damesDe manière générale dans tout jeu de société il y a de la stratégie, dans le sens où l’on construit son jeu en fonction de celui de l’autre ou de ce qui pourrait se passer. On met sa stratégie en place pour tenter de gagner.

Pour autant, on peut dire qu’il y a des jeux de société purement de type stratégie, comme le jeu de dame par exemple pour citer un jeu très connu ou encore yokai no mori (qui est fait dans la même mécanique que le jeu d’échec). Dans ces titres, toute action va être purement stratégique, le hasard n’a pas vraiment sa place, seul la stratégie permet de se démarquer.

 

Les jeux de culture générale

N’oublions pas non plus les jeux qui font appel à la culture générale comme Trivial pursuit, pictionary, le scrabble et bien d’autres. On ne s’étendra pas sur le sujet sur ce site parce que ce ne sont pas nos favoris, mais c’est ce qui convient le mieux à certaines personnes, on ne pouvait pas ne pas l’évoquer dans cet article.

Là le but est purement de démontrer ses talents en terme de connaissances générales, on peut jouer seul ou en équipe en fonction des jeux. Ce ne sont pas des jeux qui font vraiment rêver avec une forte immersion qui fait appel à l’imaginaire et à la projection mais ça peut tout de même être un moyen de passer une bonne soirée et de tester ses connaissances pour voir éventuellement où sont certaines lacunes <img draggable=.

 

Un peu de vocabulaire de joueurs à maîtriser pour s’y retrouver

De manière globale, il y a des termes que vous pourrez lire et entendre fréquemment dans les jeux de société qu’il peut être bon de connaître pour s’y retrouver plus facilement (en général explicités dans les règles mais pas toujours…). 

  • check
    La défausse, c'est une sorte de poubelle qui est souvent transitoire. Vous y mettez les cartes une fois qu'elles ont été utilisées. Puis quand la pioche est vide (vous n'avez plus rien à piocher), il va falloir reprendre cette pile de défausse, la mélanger et former votre nouvelle pioche avec.
  • check
    Un tour de jeu, cela peut désigner le fait que tous les joueurs aient joué une fois (quand on revient au joueur initial, on entame le deuxième tour). Ou il peut s'agir de votre tour de jeu : c'est quand c'est à vous de jouer.
icone-poubelle

 

Voilà donc pour les types de jeux que vous pourrez trouver, qu’il s’agisse de jeux coopératifs ou non. Ajoutons le fait que certains jeux sont mieux à jouer avec deux joueurs plutôt qu’à quatre et inversement. Certains seront aussi sympas à sortir en soirée pour mettre de l’ambiance, d’autres pour le défi qu’ils représentent tant ils sont compliqués et difficiles.

Bien souvent d’ailleurs on retrouve aussi différents modes de difficulté, ce qui permet aux novices et aux experts à la fois de s’y retrouver. Il y a dans certains jeux une vraie courbe d’apprentissage, il faudra s’armer de temps et de patience pour en venir à bout. Qu’on aime ou non la compétition, les calculs, la coopération, l’agencement spatiale etc… il y aura toujours un jeu fait pour nous ! Il suffit juste de tester un peu, de fouiller et le tour est joué. 

On vous souhaite sincèrement de bonnes parties de jeu en perspectives 🙂

Une question, une remarque ?

      Votre commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.